Les perspectives économiques de la Côte d’Ivoire pour 2019

L’Afrique est un continent en plein essor. Avec un taux de croissance élevé et des secteurs dynamiques, certains pays d’Afrique ont devant eux un avenir très prometteur. En 2018, 6 des 10 pays ayant la plus forte croissance sont Africains et nous retrouvons la Côte d’Ivoire en 4eme position de ce classement mondial. Mais quelles perspectives économiques sont à prévoir pour 2019 ? Cette croissance est-elle pérenne ?

Un pays en plein développement économique

Depuis la crise présidentielle survenue entre 2010 et 2011, le produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire augmente d’année en année avec un taux de croissance variant entre 7% et 8%. Des chiffres qui nous permettent d’affirmer que l’économie ivoirienne est robuste.

Même si on constate le développement progressif du secteur secondaire et tertiaire, la contribution du secteur primaire dans la croissance ivoirienne reste imposante. L’agriculture, dominée par la production de cacao, est l’activité la plus dynamique. En effet, elle représente deux tiers des emplois, 15% du PIB et la moitié des activités d’exportation.

Le secteur privé est de plus en plus actif avec l’ambition de devenir le premier moteur de croissance d’ici quelques années.

Alors que l’indice de pauvreté reste relativement bas, la consommation intérieure a, elle, connu une progression qui, d’après les prévisions, s’amplifiera dans les prochaines années.

Le port autonome d’Abidjan (PAA) est, quant à lui, à l’image de l’économie de son pays : en pleine croissance. En effet, des travaux d’agrandissement incluant la construction d’un second terminal sont en cours afin d’augmenter la compétitivité de celui-ci. Considéré comme le poumon de l’économie ivoirienne, le port d’Abidjan a un bel avenir devant lui. En effet, selon le cabinet de conseil PwC, il pourrait devenir le principal hub Maritime d’Afrique de l’Ouest.

La croissance économique reste fragile

Le changement climatique est l’ennemi de la croissance. En effet, celui-ci menace la pérennité de l’économie ivoirienne à court et moyen terme. Dans le rapport « pour que demain ne meure jamais : La cote d’ivoire face au changement climatique » publié en 2018, la banque mondiale a souhaité alerter l’état ivoirien des menaces que constitue le dérèglement climatique pour son économie. Une prise de conscience immédiate et collective devrait engendrer des actions et des réformes qui permettraient de faire face à ces menaces dans les meilleurs délais.

De plus, l’excellente santé économie du pays devrait permettre la transition entre un pays en voie de développement à un pays émergent d’ici 2020.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 NH Consulting. Tous droits réservés.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?